Librivox : donnez de la voix !

gros-livre-vert-504a36e1.jpgPas habitué de la grande littérature, (mais sensible tout de même à la belle langue française), plus jeune j'ai été peu habitué à lire des oeuvres littéraires en dehors du cadre scolaire. Mais j'ai toujours pris du plaisir à dévorer des romans qui m'emportaient dans leurs univers. La plupart du temps un livre ne tenait pas une semaine. Soit j'accrochai et je ne le lâchais plus, soit il me tombait vite des mains et je ne le reprenais pas. Je me suis ainsi envoyé tous les Maurice Leblanc, les Arthur Conan Doyle et d'autres que j'ai oubliés depuis.

Mais depuis peu, j'ai retrouvé du plaisir à prendre le temps de dévorer quelques bons polars. Parmi mes derniers :

  • la série des Millenium, de Stieg Larsson
  • la Série "Erica Falck", de Camilla Läckberg
  • Les Enquêtes du département V de Jussi-Adler Olsen
  • quelques "Fred Vargas"

Mais aussi quelques thrillers comme :

  • plusieurs oeuvres de Jean-Christophe Grangé
  • ou de Paul Cleave, qui mettent bien mal à l'aise.
  • Quelques Franck Thilliez ou Jeffery Deaver

Mais aussi de la SF avec plusieurs tomes de David Gemmell.

Tout ça pour expliquer que sans être un lecteur assidu, ni avoir le talent et la verve de mon ami Jean-Marc Bassetti, j'aime prendre, quand j'en ai le temps, le temps de lire. Et depuis un peu plus d'un an, j'ai découvert deux projets qui sont en partie liés et qui mêlent littérature et logiciel libre.

librivox.png

Librivox : Donnez votre voix

Il s'agit d'un projet collaboratif de lecture orale d'oeuvres tombés dans le domaine public, sous licence "domaine public" aussi. Les oeuvres sont proposées en mode collaboratif et chacun est invité à contribuer, soit en participant à un recueil de poèmes par exemple, ou encore à une oeuvre complète, en ne lisant que certains chapitres. Et ça, ça me plait ! J'y retrouve des valeurs de partage, d'entraide, d'envie de promouvoir des oeuvres selon ses goûts. Ce projet international existe depuis 2005 et propose aujourd'hui plusieurs milliers d'oeuvres dans une cinquantaine de langues, plus de 450 en français. On peut y retrouver aussi le doux bazar qu'on y retrouve dans le libre, dans le wiki très fourni et les méandres techniques pour arriver en fin de compte à s'enregistrer et publier les lectures. Mais quel bonheur au final de voir publier une oeuvre collective à laquelle on a pu un peu contribuer. Je tâcherai de publier le mémo que je me suis fait pour synthétiser tout ça.

Je ne dis pas que c'est un projet anodin, car on se prend vite au jeu. Surtout qu'une fois le texte lu enregistré (micro correct exigé), il faut encore le réécouter, le découper, le convertir ,le publier, le corriger en cas d'erreur. Mais c'est au final une vraie satisfaction que de le voir publié avec les autres.

voxforge.png

Voxforge : quelques minutes par jour, pour la bonne cause !

Voxforge a quelques points communs avec Librivox, mais oeuvre dans un tout autre domaine : le modèle accoustique libre. Pourquoi faire ? Aujourd'hui de nombreux moteur de synthèse vocale soit ne sont pas complètement libres (mbrola), soit sont d'une qualité assez médiocre pour le français, qui donnent l'impression d'être assisté par Donald Duck plutôt qu'à une assistance informatique. Il s'agit pour ce projet de créer des modèles qui pourront être réutilisés dans d'autres projets à l'aide d'une banque de voix suffisante. Mais pour cela, il faut du monde. Ou en tout cas des voix. Car actuellement, sur les 140 heures nécessaires, seule une trentaine a été enregistrée, trop peu pour créer un modèle vocal.

micro-5026d010.jpgComment s'y prendre pour aider ? C'est très simple : munissez-vous d'un micro correct (casque, mirco de bureau USB ou mieux) et rendez-vous sur le site pour contribuer. Là, c'est très simple : soit vous utilisez un compte qui mémorisera vos préférences (langues, micro....), soit vous contribuez en tant qu'anonyme. Dans les deux cas, il s'agit de lire une dizaine de phrases, et de les envoyer au moyen d'une applet Java fournie par le site. Cette applet fonctionne aussi sous Linux avec l'implémentation libre OpenJDK. Laissez donc l'installation en place avec le micro à portée de main et chaque fois que l'occasion se présentera ou que l'envie vous prendra, hop, un petit enregistrement !

voxforge-ex.jpg

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet